Dossier de candidature BE CIRCULAR soumis

Le 14 mai 2019, nous avons soumis une demande de projet dans l’appel BE CIRCULAR de la Région de Bruxelles-Capitale. Merci aux partenaires du projet, Democo Bouwbedrijf, Bruxelles Propreté, G Smeyers NV, Jacques Delens SA, Cirb_Cibg_Bric, Confédération Construction Bruxelles, De Watergroep et Krinkels pour leur confiance et leur engagement. Ensemble avec eux, nous espérons une évaluation positive.

Plus d’infos: yoeri.bellemans@opensource.brussels.

Le partenariat de Opensource.Brussels crée un réseau d’eau supplémentaire avec une plate-forme numérique et des configurations de robinets standardisées qui permettent de disposer de grands volumes d’eau non potable sur les chantiers de construction (drainage à la source) et les purges de conduites d’eau.

Des acteurs de différents secteurs économiques (construction, nettoyage, entretien espaces verts, agriculture, jardins potagers) dépendent de grands volumes d’eau pour leurs processus. Aujourd’hui, beaucoup d’entre eux sont contraints de utiliser l’eau du robinet, dont le coût augmente et la consommation atteint des pics en période de sécheresse. Dans le même temps, de grands volumes d’eau non potable sont systématiquement à disposition dans les secteurs de la construction (rabattements temporaires) et de la distribution d’eau (purges temporaires), qui ne sont pas utilisés et qui sont actuellement rejetés dans les égouts. Opensource.Brussels veut rassembler l’offre et la demande en eau non potable et mettre ainsi fin au gaspillage écologique d’une matière première épuisante ayant des conséquences économiques et écologiques néfastes pour les différentes parties impliquées.

Opensource.Brussels associe un développement technologique de basse technologie (plate-forme numérique + robinets d’eau) à un modèle économique innovant. Nous pouvons valoriser les eaux usées par de simples interventions technologiques dans l’approche actuelle. Cela se fait selon trois principes de l’économie circulaire: la fonctionnalité, la chaîne courte et le upcycling. Selon le principe de fonctionnalité, le consommateur n’a plus besoin d’être propriétaire de sa propre installation d’alimentation (puits d’eau souterraine ou réservoir d’eau de pluie) et de son permis d’exploitation pour avoir accès à de l’eau non potable. La distribution s’effectue par une chaîne courte: l’eau fournie n’est plus transportée sur un réseau précieux de milliers de kilomètres de conduites d’eau, mais elle est collectée par le client à la source même (via son propre conteneur mobile dans un camion, un pulvérisateur, un tracteur, un arrosoir … ). En conséquence, nous allons faire le upcycling de l’eau relativement pure qui était jusqu’à présent considérée comme un déchet en une matière première pour divers processus économiques (nettoyage, entretien écologique, construction et agriculture).

Nous créons ainsi une valeur ajoutée durable aux niveaux économique, écologique et social. Sur le plan économique, nous veillons à ce que la facture du client et de l’entrepreneur diminue (facture d’eau du robinet réduite du fait de la récupération dans ses propres processus sur site, réduction de la taxe de décharge due à une réduction de la décharge). Les consommateurs de grandes quantités d’eau ont accès à une eau moins chère et la société en profite également, car la station de traitement reçoit moins de l’eau relativement pure (ce qui augmente également son efficacité).

Nous économisons écologiquement sur les eaux souterraines et les eaux de surface pompées ailleurs pour produire de l’eau du robinet. Trop souvent, l’eau du robinet est mal utilisée pour nettoyer les voies publiques ou arroser les espaces verts, par exemple. Dans un certain nombre d’applications (entretien vert, agriculture, jardins potagers), les eaux souterraines pompées localement ont également la possibilité de se réinfiltrer localement.

La valeur ajoutée sociale est dans le fait que différentes parties prenantes (citoyens, administrations, entreprises et organisations) ont la possibilité de participer à la résolution d’un problème abstrait (à savoir la réduction de notre empreinte écologique commune et notre consommation d’eau rationnelle). Tout le monde peut contribuer en ajustant son comportement actuel au moyen de l’offre Opensource.Brussels.

Opensource.Brussels crée une offre complémentaire à celle des distributeurs d’eau (Vivaqua, De Watergroep, …) en partenariat avec eux. Nous ne connaissons pas de autres fournisseurs d’un réseau alternatif d’eau non potable.

Le projet s’appuie sur un partenariat complémentaire constitué d’un responsable de projet coordinateur (NoWayBack asbl / vzw), de trois entreprises de construction dotées de plusieurs systèmes de rabattement en Belgique, des preneurs d’importants volumes d’eau non potable, d’un distributeur d’eau, d’un partenaire de communication et d’un partenaire public qie est actif dans le domaine de smart cities.

Le projet a déjà réalisé une première validation de concept en janvier 2019, en collaboration avec 2 partenaires et d’autres clients intéressés. Sur un chantier de construction de Democo NV, plusieurs balayeuses de Bruxelles Propreté, de la commune de Schaerbeek, de la commune de Molenbeek et de la Ville de Bruxelles ont été remplis avec succès (dans peu de temps avec de l’eau pure) d’une source d’eau pompée.

Dans la phase suivante, nous souhaitons développer et tester la plate-forme numérique et les aménagements de robinets en collaboration avec les fournisseurs et les preneurs d’eau.

Le partenariat de projet s’est concrétise dans la perspective d’une candidature à la Région de Bruxelles-Capitale (BE CIRCULAR 2019). Les partenaires sont prêts à prendre les engagements de fond et financiers nécessaires pour réaliser un cofinancement privé. Le dossier est soumis dans l’espoir d’avoir accès aux subventions nécessaires à un développement ultérieur.

COMMUNIQUE TEST 25/1

Opensource.Brussels invite la presse pour le test du vendredi 25 janvier entre 10h et 11h30. A ce moment, plusieurs voitures des services de propreté Bruxellois seront remplies avec des eaux souterraines pompées sur le chantier de DEMOCO.

TEST 1 DEMOCO – BRUXELLES PROPRETE 26 Novembre 2018

TEST 3 – 25/1/2019

OpenSource.Brussels veut économiser l’eau du robinet en mettant à la disposition pour tous types d’applications (construction, services propreté et vert) des eaux souterraines pompées mais non utilisées.

Opensource.Brussels vous invite pour un test avec Democo et Bruxelles-Propreté dans le contexte d’une preuve de concept, le vendredi 25 janvier de 10h à 12h. Le chantier est situé dans la Generaal Biebuyckstraat à Neder-Over-Heembeek. Si vous souhaitez participer avec votre arrosoir, balayeuse ou camion à bétonnière, n’hésitez pas mais veuillez nous contacter avant.

Avec cette preuve de concept, nous souhaitons évoluer vers une proposition de projet pour poursuivre la recherche, la mise à l’essai et le déploiement de l’approche dans toute la Région Bruxelles-Capitale.